Passer au contenu principal

Quantino

Une première à Québec

L'incubation d'entreprises en neurosciences et en santé mentale

29 juin 2022

Quantino, l'incubateur d'entreprises en hautes technologies propulsé par INO, et le Centre de recherche CERVO s'associent pour offrir à Québec des services spécialisés complets d'incubation aux jeunes entreprises qui œuvrent dans les domaines des neurosciences et de la santé mentale. L'objectif? Accélérer la croissance d'entreprises innovantes qui développent des produits à fort contenu technologique touchant notamment les maladies psychiatriques et du système nerveux, la mémoire, l'apprentissage ainsi que le développement de thérapies.

Ce partage d'expertises, de laboratoires, de salles blanches, de services en entrepreneuriat et de plateformes de recherche favorisera l'essor et l'arrivée à Québec d'entreprises qui développent des innovations d'avenir et des produits technologiques révolutionnaires. Le Québec bonifiera ainsi sa gamme de solutions pour traiter les maladies neurologiques, un besoin grandissant entre autres dans un contexte de vieillissement de la population.

Cette collaboration entre les deux organisations permet d'élargir l'offre de Quantino - initialement dédiée aux startups œuvrant en optique, photonique, hardware et en technologies quantiques - en facilitant l'accès à des infrastructures et à des services, et grâce à la participation d'experts de CERVO pour la sélection et l'accompagnement d'entreprises ayant des projets en neurosciences et en santé mentale. Elle s'ajoute à une entente précédente avec l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec pour accompagner des entreprises développant des solutions visant à prévenir, diagnostiquer et traiter les maladies cardiovasculaires et respiratoires (incluant la COVID-19 et autres virus émergents), ainsi que le diabète de type 2 et l'obésité.

« L'association entre Quantino et le Centre de recherche CERVO est une excellente nouvelle pour la valorisation de l'expertise de notre Capitale-Nationale dans les domaines de la neuroscience et de la santé mentale, en plus de faire rayonner notre région au Québec et à l'étranger. Elle contribuera aussi à apporter des solutions et de l'espoir aux personnes touchées par les maladies neurologiques et psychiatriques ainsi qu'à leurs proches. Je tiens à féliciter les instigateurs de ce projet innovant », a mentionné monsieur Jean-François Simard, député de Montmorency.

« Cette association entre deux entités scientifiques de haut niveau, qui s'allient pour mieux répondre aux besoins des entreprises en émergence, témoigne des bienfaits de l'approche partenariale mise en avant par la Ville de Québec auprès des acteurs du développement économique », a déclaré le maire de Québec, monsieur Bruno Marchand. « Cette annonce vient renforcer l'importance du Groupe des incubateurs-accélérateurs de Québec coordonné par la Ville. Nous sommes convaincus que des innovations, qui rayonneront à l'international et qui dynamiseront l'économie de la région, seront développées ici. »

De son côté, monsieur Alain Chandonnet, président-directeur général de INO, a ajouté que « cela confirme le rôle majeur que Quantino joue dans le développement de jeunes entreprises innovantes du secteur médical. Des entreprises qui, tout comme INO, changeront des vies ».

« Ce partenariat est un avantage énorme pour les jeunes entreprises médicales. C'est le cas de le dire, les cerveaux d'ici et de l'international ont maintenant toutes les raisons de s'installer à Québec pour faire prospérer leurs entreprises grâce à l'accès au savoir des meilleurs experts et plateformes de recherche pour développer des solutions innovantes » a affirmé monsieur Yves De Koninck, directeur du Centre de recherche CERVO.  

 

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Si vous continuez à utiliser ce site sans modifier vos préférences de cookies, nous en conclurons que vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour modifier vos préférences de cookies, consultez notre politique relative aux cookies.

En savoir plus